Ce n’est qu’un au revoir

Voici ce dernier petit message avant de quitter Montréal.

C’est bon, c’est fait, je quitte maintenant cette ville qui m’a accueilli pendant exactement 5 mois. J’ai quand même un petit pincement au cœur de devoir me séparer comme ça sans vraiment trouver ce que je cherchais. Montréal est si chaleureuse et accueillante. Elle regorge de personnes venant d’horizon différent et prêt à partager leur moment de joie et de peine. Je n’oubliera pas ces soirées originales pleines de grands moments. Il y a eu bien-sûr ce froid rustre, dur voir même très dur. Beaucoup diront que cette année, on a eu de la chance d’avoir un hiver plutôt clément et sans trop de neige. Mais déjà ça, ce n’était pas forcément facile.
J’ai rencontré beaucoup de monde des voyageurs de la première heure, des aventuriers ou simplement des nouveaux émigrants prêt à passer des soirées à partager leur quotidien québécois.
Je n’oublierais pas non plus, l’accueil des québécois prêt à faire découvrir leur beau pays et toujours disponibles pour nous maudits français.
Je n’oublierais pas les moments de doute ou d’incompréhension face à leur parler différent du nôtre. Je repars avec quelques expressions ou mots dans mes bagages comme le tabernacle, hostie de niaiseux, le « c’est correct » à tout bout de champ…

C’est sûr, il n’y a qu’une chose à dire, comme Robert, je reviendrai à Montréal.

Pour finir, les dernières photos que j’ai prise hier sur les bords du Saint Laurent.

49468588 49468534 49468488

Passons à la suite, je pars dès ce soir à 21h (il est 16h, ici) pour trois jours de bus à travers la Canada jusqu’à Vancouver. Voici, le trajet que je vais faire (cliquer ici).

Les heures de passages (heure locale)

Ottawa  Dimanche7 février à minuit

Sudbury  Lundi 8 février à 7h15

Thunder Bay  Lundi 8 février à 23h15

Winnipeg Mardi 9 février à 10h

Regina Mardi 9 février à 21h

Calgary Mercredi 10 février à 7h45

Vancouver Mercredi 10 février à 21h35

Je ne sais pas si je pourrais me connecter d’ici là. Mais bien-sûr, je vous tiendrais au courant de ce voyage.

Une réflexion au sujet de « Ce n’est qu’un au revoir »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *