Les mariés en concert

Voilà un titre qui résume bien mes derniers jours.

Tout commence vendredi dernier où j’ai rendez vous avec deux compatriotes eva01 (son surnom vient de ) et son frère Romain. On a passé cette journée ensemble direction le paradis. ^^
Le lieu de rendez vous était à Ueno pour aller regarder le prix des billets dans une boutique de revente de ticket de concert mais il n’y a pas grand chose et il y en a une bien plus intéressante à Harujuku. Après avoir pris un katsudon en route, on va direction Shibuya et le H!P Shop (pour ceux qui ne voient pas de quoi je parle, une bonne description par ici). Là, le mal m’envahie, j’ai pris quelques photos. Non mais juste quelques photos. histoire de…

Ensuite la boutique de billets. Et là, c’est le drame. 50 000 yens n’ont pas résisté. 5 concerts de prévu et encore, il y en a d’autres que je veux faire. On verra ça la semaine prochaine. j’avais été voir Buono en concert et j’avais adoré, donc autant passer à la vitesse supérieure.

64030729

Après ça, on marche jusqu’à Harujuku en passant par le parc Yoyogi et son temple, il est toujours aussi sympa ce parc.

Ensuite, direction Akihabara, Après avoir racheté quelques photos (oui, je sais c’est mal…), Romain visité quelques tunnels sombres (lui, il craint :p), on fait quelques boutiques de figurines. J’ai pensé à quelqu’un en voyant des figurines de Saint Seiya. 😉
Au final, il y a tellement de choses que je veux ramener…

Donc voilà, une belle journée d’acheteur compulsif qui va me donner le sourire pour la suite.

Le lendemain (c’est à dire hier pour ceux qui n’ont pas suivi) direction Toyama pour le mariage de robert et Taeko. Je me lève à 6h30 du matin pour 3h30 de train. C’est pas à coté et surtout la ville n’est pas accessible en Shinkansen et il y a une grosse partie en limited express, c’est à dire en train locale qui s’arrête toutes les 15mn en moyenne. J’ai fait une grosse sieste, j’ai encore du mal avec le décalage.

Puis, direction le Ana Crown Palace, l’hotel où à lieu le repas et où sont logés les futurs mariés. Comme le nom l’indique, c’est un hôtel de haut standing : 19 étage avec vu donnant sur un parc et le château de la ville, des dorures et de la moquettes partout et énormément d’employés aux petits soins dans tous les recoins de l’hôtel. Il y avait du monde dans cet hôtel et pourtant je me demandais s’il n’y avait pas plus d’employés que de client.

J’arrive donc à cet hôtel et en demandant à la réception le lieu de rendez vous pour le mariage, il me conduise directement à la salle d’attente des mariés qui sortaient de l’habillage. Ils sont habillés en habit traditionnel, elle en kimono blanc crème très classe. Elle a du mal à bouger car elle doit soulever le bas du kimono pour ne pas qu’il traîne par terre en sachant que le kimono a 3 doublures, qu’il pèse lourd et qu’elle est bien sûr en zori (sandales japonaises) avec des talons. Heureusement, elle a une assistante qu’il aide à plier le kimono pour se déplacer. Lui, est en kimono noir traditionnel avec un éventail. Ils sont très beaux.

64031108

Au bout de quelques heures d’attente, je rejoins les autres invités (je me demande où ils étaient d’ailleurs…) et on part tous ensemble en bus affrété pour l’occasion direction le temple pour la célébration du mariage.
Ça commence par une réunion dans une salle à coté du temple où on nous explique comment va se passer la cérémonie. Bien-sûr avec ma ceinture noire 5ème dan de chinois, j’ai tout compris! Enfin comme disait Robert, tu suis les autres et ça ira, tu te lèves quand les gens se lèvent, tu prends des photos quand tu vois des gens en prendre et surtout à la fin, tu ne bois pas le sake cul sec quand on te le sert, tu attends, on le boit ensemble! tsss, comme si j’étais comme ça…
Pendant ces explications, La sœur de la mariée nous prend avec un polaroïd puis on peut dessiner dessus et laisser un petit mots pour les mariés.

64031274

Ensuite, direction le temple où le prêtre et les mariés sont en tête de cortège et nous on suit derrière. Il pleuvait des cordes. Mariage pluvieux, mariage heureux…

64031342

Il y a un tambour japonais et des flûtes de bambou qui accompagne la cérémonie. La cérémonie dure environ 1h avec des moments de prière et les vœux des mariés. Robert bien sûr est dans l’obligation de le faire en Japonais, il avait du mal avec son papier. ^^ Il y a l’échange des bagues et enfin le sake que les mariés boivent ensemble ensuite ils nous servent une goutte dans une coupole qu’on doit boire tous ensemble. Une belle cérémonie shintoïste qu’un invité me disait qu’il n’en avait jamais vu d’aussi traditionnel. C’était un désir de la mariée pour faire honneur à sa famille avant de partir pour d’autres cieux.

64031435

Suite à ça, on retourne par l’hôtel pour le verre de l’amitié et le repas. Le repas est ponctué des discours des mariés, des parents et des amis proches. L’organisation était top. Ils avaient prévu un projecteur avec la traduction des discours en anglais et en japonais. Dans la tradition, les mariés et les parents font le tour des tables pour servir à boire (sake et bière) et échanger quelques mots avec les invités. Le repas était un vrai festin. Un mélange de plats japonais : sashimi, sushi et maki en alternance avec des plats plus occidentaux comme une poêlée de poissons locaux et filet de bœuf nappé de sauce inconnu par mes papilles mais succulents et qui se marient parfaitement comme les mariés finalement.

64031636 64031627 64031621

Ils ont été d’ailleurs été très malins. Ils m’ont mis à coté d’une collègue de Taeko qui a passé un an en France à Lyon et qui habite Tokyo actuellement. Elle parle bien français et en discutant 5 minutes, je n’ai bien-sûr pas pu m’empêché de lui demander son email et de lui proposer de se revoir à mon retour sur Tokyo après la golden week.

Petite photo souvenir avec un ancien collègue de boulot de Robert et sa copine.

64031771

Pendant la soirée, ils ont changés pour des tenues de mariage occidentales. (Je me suis dit voilà pourquoi Robert me parlait de mariage mixte…).

64032667

Après le repas, on s’est retrouvé au dernier étage de l’hôtel pour boire un dernier verre et les plus résistants ont fini au karaoké.

Aujourd’hui, c’était repos de la tête et visite de la ville tranquillement.

64031956

En passant à coté du stade de baseball de la ville, il y avait un match. Je me suis arrêté pour regarder. Il y avait les supporters et un orchestre qui mettaient l’ambiance. Je me suis posé pour voir ça.

64032241 64032215

 Mais au bout d’un moment, j’ai fait une petite sieste devant. Le baseball c’est toujours aussi soporifique…

Hop, je repars demain pour de nouvelles aventures…

Une réflexion au sujet de « Les mariés en concert »

  1. Salut Hervé !!!
    Sympa ton nouveau périple Japonais.
    Tu as l’air de profité à fond de ces moments.
    En tout cas le repas de mariage a l’air très bon.
    A+ tchao

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *