Rock dans tes running

Vendredi 13 septembre

Levé assez tôt. Je me dis qu’il est temps de faire une petite course. Le running fait parti de mon programme. Donc, il est temps de s’y mettre. Je regarde la température avant et je vois qu’il fait 28°c. Depuis que je suis arrivé, le temps assez clément. Il fait chaud mais pas trop. C’est supportable. Il y a juste une nuit où je me suis fait avoir. J’ai pensé naïvement que la température baissait pendant la nuit, en me couchant j’éteins la climatisation, tranquille. Je me réveille en sueur, le tee-shirt trempé. La chaleur s’accumule la nuit dans l’appartement, c’est horrible. Moralité : toujours la climatisation allumé le soir, il faut. Je n’oublierai plus.

Pour une première sortie je tente le tour du parc Ueno.parcoursUeno

C’était très dur.  La chaleur et surtout les variations de température sont les principales causes. On passe souvent à du « ah on est bien à l’ombre, il y a un petit vent c’est cool » à du « C’est quoi cette chaleur??!  j’ai l’impression d’être dans un four à 240°c! Arrêtez ça! ».

En fin d’après-midi, je rejoins Albatruc pour un concert.

jejejet_afficheUn concert très spécial qui réunie plusieurs artistes rock avec les Passpo. Les Passpo est un petit groupe d’idole, que j’ai découvert à la Japan Expo 2011.

 

C’est frais, c’est entrainant. C’est bien.

Les artistes passent les uns après les autres et reste de 15 à 45 minutes selon l’importance du groupe. Les passpo interviennent souvent entre les changements de groupe pour faire les MC et amuser le public en attendant le groupe suivant. Elles chantent également avec certains groupes. Ensuite elles passent en dernier pour 45 minutes de concert accompagné de musiciens composés par un mélange de tous les autres groupes passés précédemment. Les styles sont très mélangés. On passe du pop rock classique, à un son rock plus dur et même du rock gros métalleux style Sepultura de la grande époque.
C’était dur parfois. Les oreilles ont saignés mais juste pour le final avec les passpo avec un vrai groupe derrière, ça valait vraiment le coup. Il y avait une force qui se dégageait, c’étaient beau à voir.

Les groupes qui m’ont marqué.

Band-Maid : un petit groupe de maid qui font du rock. Elles étaient très énergique. Le genre de maid qui serait capable de t’obliger à faire le ménage si elle venait chez toi.
Ensuite, un groupe de rock vraiment sympa : GrandStand. Du bon rock avec des changements de rythme, une bonne entente entre les deux chanteurs et quelques passages raps de temps en temps. C’était bien.
Le reste était complètement insignifiant et oubliable. La musique était sans originalité et  Ils chantaient la plupart du temps en anglais avec beaucoup de yaourts. J’ai l’impression de me voir au karaoke quand je ne connais pas les paroles.
Il reste juste en bonus. Le groupe qui a fait perdre deux oreilles à tout le public : United. Le groupe de vieux metal.

Avec Albatruc, on était au fond de la salle car déjà avec les groupes précédents, ça pogotait pas mal mais quand ils sont arrivés,  le cercle s’est agrandit dangereusement. On était obligé de se reculer derrière les barrières pour ne pas finir avaler par la grosse machine à laver. Quand les japonais se lâchent, ils se lâchent et ils font pas semblant. Le détail intéressant et c’est là qu’on sent qu’au Japon il y a vraiment une tolérance et aucune gène dans le mélange des genres. Morishi et Mio Mio sont intervenus pour participer et essayer de chanter avec eux sans aucune gène ni pour les metalleux et ni pour les idoles. Des wotas pogotait avec des sticks, c’était très drôles à voir.

 

C’était une belle découverte, merci au Passpo.

PASSPO☆ PASSPO☆チャーター便フライトツアー in Summer Vacation!!