Japon, me revoilà !

3 mois au Japon.

3 mois pour trouver un travail.

3 mois pour savoir si je peux vivre dans ce pays.

3 mois pour profiter un peu aussi et découvrir encore des nouvelles choses.

3 mois pour me laisser vivre, sans programme prédéfini, ni contrainte, ni stress.

Voilà succintement comment s’organise mon 8eme voyage au Japon qui commence aujourd’hui.

Départ à 10h15 en direction de Zurich pour une petite escale avant de repartir pour Tokyo.

On s’en repaye une tranche ?

J’avais dit la dernière fois que j’aimerais bien retourner au Japon cet été pour deux raisons. Il y a d’abord ce mont Fuji que j’ai approché et que j’aimerais faire l’ascension et ce concert de Buono prévu fin août.

On ajoute à ça 15 jours de fermeture client début août qui m’oblige à prendre des vacances.

Il ne fallait pas beaucoup de raison pour me décider.

Fin mai, j’ai pris un billet d’avion et poser des congés pour tout le mois d’août. 

Fin juin, je commence à faire programme avec concerts, festival, lieu à découvrir…

Début juillet, je me décide finalement à prendre un pied à terre à Tokyo pour le voyage et faire du JR pass.

Demain 31 juillet, c’est le départ et il est temps de reactiver ce blog.

Il y aura des mises à jour assez vite. La semaine prochaine on commence direct avec une grosse étape de montagne avec ascension Mont Fuji.

À bientôt!

 

Un cauchemar

Je viens de faire un cauchemar. Un cauchemar qui m’a laissé complètement en sueur. Je me suis vu retourner là-bas dans ce pays le Japon, celui que j’avais dit que je ne voulais plus retourner. C’était horrible.

Je me suis vu dans un premier temps réserver un billet d’avion Lyon -Tokyo avec un aller le 4 septembre arrivé à 8h40 à Tokyo Narita et un retour le 4 octobre arrivé à 7h35 à Lyon Exupery. C’était incroyable, je me voyais tout content avec des projets pleins la tête.

Par exemple, comme j’aime courir en ce moment, je me suis vu louer un petit appartement tranquille dans un petit quartier de Tokyo et d’organiser des parcours et trouver des parcs pour courir.

Par exemple, je me suis vu repartir faire des concerts d’idoles en shinkansen dans tout le pays. Aller voir les °C-ute dans l’immense salle du Nippon Budokan.

Par exemple, je me suis vu retrouver des gens rencontrés les années précédentes et pouvoir échanger, partager et parler de sujets divers sur le japon et autres autour d’un bon petits plats et de boissons.

Par exemple, je me suis vu passer 4 semaines à oublier : le traintrain quotidien, le travail, la vie en France et les soucis.

Mais heureusement, tout ceci n’est qu’un cauchemar. Je vais aller me prendre une bonne douche pour me rafraichir et au lit. La chaleur me joue vraiment des tours…

Carnet de bord Canada

Aujourd’hui, je voudrais vous présenter un cahier un peu spécial que j’ai nommé « carnet de bord Canada« .

43025554Depuis fin Juillet, ce cahier, je le fait passer à tout mes collègues de travail, mes amis, ma famille et mes proches et je leur demande d’écrire un mot, un message ou de faire un dessin. Ils ont droit de faire ce qu’ils veulent sans aucune retenue. En leur précisant la condition suivante, je ne lirai ce cahier que quand je serai dans l’avion. J’ai commencé à le faire remplir par mes collègues de travail fin juillet quand j’ai quitté mon agence puis par certains amis et membres de ma famille. Il me reste encore beaucoup de personne à qui le donner surtout à des amis proches et à mes parents.
Je trouve que c’est un bon moyen de garder un souvenir de chaque personne qui me connaissent et de permettre aux gens d’exprimer leurs impressions sur mon voyage et sur moi-même. Ce livre me tiens vraiment à cœur et j’ai hâte de lire.

Comment m’est venu cette idée de carnet?

Début Juillet, je suis allé à la Japan Expo à Paris pour bien-sûr la culture et la sous-culture japonaise mais aussi rencontrer des personnes que je croise tous les jours sur le forum de nolife. A cette occasion, j’ai rencontré Eivind qui organisait des IRL sur Paris. Il se ballade toujours avec un ou plusieurs cahiers qu’il donne au gens du forum pour noter leurs impressions. A la Japan Expo, il est venu avec un cahier qui était destiné à son départ pour la chine. Il voulait s’expatrier comme moi  pendant un an et il demandait aux gens de marquer un mot pour lui. C’est donc lui qui m’a donné cette idée. Je l’ai bien-sûr étendu à toutes les personnes que je connaissais et j’ai rajouté cette condition de ne pas lire les messages avant mon départ.

Pour finir, je m’excuse d’avance aux personnes que je ne croiserai pas avant mon départ et qui ne pourront pas remplir ce cahier.

J-16 avant le départ

Je suis rentré de vacances. A partir de maintenant, je vais m’atteler à préparer un peu plus sérieusement mon voyage. Il me reste finalement pas beaucoup de temps.

Hier, je suis allé à la sous-préfecture de Sens pour demander un permis international. C’est tout simplement, une traduction du permis national dans les langues les plus utilisées dans le monde. Il permet de conduire dans un peu près tout les pays du monde. Cette procédure ne doit prendre qu’une semaine. Et ben non, comme d’habitude avec l’administration française, on ne sait jamais. Ça se confirme, ils m’ont annoncés deux à trois semaines de délai. Si j’ai de la chance, je l’aurais juste avant partir.
Pour m’énerver un peu plus, mon correspondant québécois m’a demandé si j’avais déjà acheté mon billet d’avion car il m’a dit qu’il y avait des offres très intéressantes en ce moment. J’ai donc très naturellement regardé. J’ai vu que le vol que je vais prendre valait 200 euros alors que je l’ai payé 300 euros il y a quatre mois. La poisse, j’aurais dû attendre pour mon billet maintenant et me prendre à l’avance pour mon permis.

Autre chose, aujourd’hui, je suis allé à la banque pour connaitre les tarifs sur les transferts d’argent. Je ne me suis pas encore décidé sous quelle forme je vais transférer l’argent de mon compte en banque français à mon futur compte en banque canadien. Il existe essentiellement trois possibilités (le virement international, le retrait d’argent avec la carte bleue ou le dépôt d’argent liquide que j’ai récupéré en France).
Je me suis rendu compte que les virements internationales sont très chères. Je suis sûr que je vais apporter de l’argent liquide mais après comment je fais si j’en ai encore besoin. Pour l’instant, je me suis décidé à faire un gros retrait quand j’en aurais besoin avec ma carte bleue en complément de mon argent liquide.

Pour finir, comme je le dis précédemment, je vais m’acheter une voiture et je compte voyager pendant un mois voir un mois et demi à travers le Québec et le Nord-Est des États-Unis. Je me suis organisé un parcours d’environ 3000 km – 4000 km où je compte aller à Montréal, New York, Niagara Falls, Chicago, Toronto puis retourner à Montréal. Je n’ai pas encore le détail exact mais je trouve que c’est un beau programme.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui.