Malin comme un singe

Nagano. Tout le monde pense encore aux jeux olympiques d’hiver. Je ne compte plus les fois où j’ai entendu « ici, à Nagano » quand je parlais de l’idée d’aller à Nagano. Moi, je pense encore au gros fail quand je suis venu la première fois au Japon. C’était la fois où j’avais rien trouvé pour me loger et j’avais heureusement partagé un ryokan avec une suisse pour éviter de dormir dehors. J’y étais retourné l’année dernière pour simplement prendre un bon bain chaud dans un onsen. J’espèrais cette année rester quelques jours pour explorer la région.
Le premier souci de la région de Nagano est que c’est une région montagneuse difficile d’accès. Il y a des lignes de train qui sont des lignes privées (non couvert par le JR pass) et chère. Mais cette fois tant pis, je vais faire l’effort.
J’ai d’abord choisi la ville de Suzaka à 20 minutes de train locale de Nagano. J’ai découvert dans mes recherches une guest house très chouette. C’est une ancienne maison classique japonaise rénové. Un bijou qu’on ne peut trouver que si on va loin des grandes villes. Il y a un jardin intérieur japonais. Les chambres sont des chambres typiques avec tatami et futon.

IMG_5406

31J’ai ensuite commencé par mon petit tour. Déjà grâce à Marina (la gérante de la guest house), j’ai acheté un pass pour le train pour deux jours (2300 yens) qui permet de prendre la ligne local privée. J’ai commencé par une ville à coté de Suzaka, Obuse. C’est une ville qui produit des fruits et elle est accolée aux montagnes. Elles contient beaucoup de temple et des beaux paysages.

IMG_5228

IMG_5237

Les fruits, j’ai vu. La région de Nagano est connu pour ses pommes, des grosses belles pommes.

IMG_5223

Ils cultivent aussi du raisin. Il est destiné à être mangé pas pour le vin. Enfin de ce qu’on m’a dit.

IMG_5219

La vigne est suspendue à l’horizontal et tenu avec un grillage

La marche vers les temples était vraiment sympa. Il y avait un soleil magnifique. La température était agréable. C’était une belle promenade. Pour compléter ma journée, j’ai été voir les Berryz à Nagano. Un petit concert tranquille dans une petite salle. C’était reposant, content de les revoir.

Le lendemain, c’est reparti pour un tour mais direction le parc de Jigokudani. Là, c’est un parcours difficile pour arriver là-bas. De Suzaka, il faut compter encore 45 minutes de ligne locale puis il y a 5 km entre la station et le parc. Il y a soit le bus qui passe toutes les heures ou les jambes. Je vous laisse deviner la solution que j’ai pris. La ballade est chouette car il y a ce parc mais aussi des villes à traverser qui sont magnifiques.

IMG_5270

IMG_5276

Les deux derniers kilomètres sont des chemins dans la montagne.

Il faut éviter les chars d'assaut

Il faut éviter les chars d’assaut

IMG_5287

Mais tout ça valait la peine car après tous ces efforts on peut voir des singes. \o/

IMG_5291

Ce sont plutôt des macaques japonais. Ce parc est un parc naturel et entre deux montagnes, il y a un onsen où les singes se baignent dedans pour se réchauffer et vivent donc autour.

IMG_5303

Il n’y a pas de protection. Ils peuvent aller où ils veulent. Il est par contre interdit de les toucher, de les fixer du regard, de les nourrir ou d’essayer de rentrer en contact avec eux. Ils peuvent être violent. Ce sont bien des animaux sauvages. Par contre, vu le nombre de touristes, ils sont habitués à les ignorer. Il passe autour des gens comme si de rien n’était. Ils font leur vie tranquille.

IMG_5329

IMG_5360

Pas mal de touristes sortent les gros appareils pour prendre la belle photo et même un peu abusé certains essayent de prendre un selfie avec les singes.

2014-11-06 14.33.17

Ensuite, je me suis baladé dans la vieille ville de Kambayashi en bas de la montagne du parc. Des touristes logent dans des luxueux et se baladent en yukata dans la ville pour se baigner dans les très nombreux onsen de la ville. Il parait que certains, très traditionnel ont inspiré le film d’animation de Ghibli, le voyage de Chihiro.

IMG_5395

IMG_5396

Après ça, j’ai fait moi aussi trempette dans un onsen. C’était chaud. C’était bon.

Après ce passage sympathique à Nagano, direction Kyuushu !

A bientôt 😉

Le paradis des temples

Un petit coucou depuis Kyōto (京都) où Je suis arrivé dimanche dernier.

La dernière fois que je vous ai laissé un message, j’étais à Hiroshima (広島) et depuis j’ai continué à aller vers le sud pour rejoindre l’ile de Kyūshū (九州) en passant par la très célèbre île de Miyajima (宮島) avec son célèbre temple sur pilotis.

51181071 51181070

Ensuite, je suis resté deux jours à Nagasaki (長崎). J’ai vraiment eu un coup de cœur. Cette ville au riche passé historique, est une merveille. Pendant les grandes isolations du japon qui a duré 2 siècles, cette ville était le seul contact avec le reste du monde. Elle s’est nourrie des nombreuses influences chinoises, coréennes, portugaises et hollandaises qu’on peut voir dans toute la ville à travers l’architecture. Mais au delà de ça, la géographie de la ville est intéressante. Elle est coincée entre plusieurs montagnes, des cours d’eau traverse la ville et elle possède un magnifique port pour se tourner vers la mer. J’ai pris beaucoup de plaisir à me balader dans cette ville.
De plus, la ville n’a pas été autant traumatisée par la bombe comme à Hiroshima (広島) du fait que cette bombe est tombée au nord de la ville et qu’elle a fait beaucoup moins de dégâts.

Voici quelques photos pour vous persuader.

51181004 51180989 51180987 51180983 51180969 51180967 51180950

Pour l’hébergement, j’ai trouvé une jolie petite auberge de jeunesse où j’étais avec des étudiants japonais et quelques étrangers qui étaient en vacances. C’est les vacances scolaires en ce moment au Japon. Tous les soirs dans une bonne ambiance, Le propriétaire offre généreusement un verre d’umeshu (une liqueur de prune). C’est délicieux. C’est la boisson japonaise que je préfère.

Ensuite, je suis descendu à Sakurajima, une île volcanique près de Kagoshima. Le volcan est l’un des plus actif du japon. Je suis allé pour deux choses, la vue et les paysages, je n’avais jamais vu une île volcanique et surtout pour les onsen (un bain chaud en plein air issue d’une source d’eau volcanique).
J’ai pas été déçu. Malgré, un temps nuageux et venteux. Le voyage était long mais en valait la peine. Le bain est une pure merveille. L’eau était 42°C près de la mer. J’entendais les vagues dans ce bain reposant. Le bain est un très joli temple avec une petite fontaine où on peut boire l’eau. Elle a un petit goût salé et contient beaucoup de minéraux. J’ai essayé de faire une sieste mais il est difficile de rester plus d’une heure. J’étais rouge comme une écrevisse en sortant mais tellement bien.

51181137 51181132 51181131 51181129 51181122

Je vous rassure, il n’y a pas eu d’éruption ou d’alerte pendant mon séjour.

Maintenant, Kyoto, le paradis des temples. Je pensais en arrivant que j’allais avoir du mal à trouver un hôtel ou une auberge de jeunesse puisque le 21 et le 22 étaient des jours fériés. Disons plus précisément que le 21 mars est férié au japon pour le solstice du printemps mais comme il tombe un week-end, le lundi suivant est férié également, finalement j’ai trouvé sans problème.
Il y avait beaucoup de monde dans les rues pendant ces deux jours. J’ai essayé de visiter un grand temple qui était éclairé pour l’occasion mais difficile tellement il y avait de monde.

Et voilà, c’est tout, pour moi. Je n’ai plus de pass pour le train maintenant, je vais donc beaucoup moins bouger. Je vais visiter tranquillement Kyoto et ses environs en me reposant un peu.

Je reviendrai pour vous parler de ça plus tard.

Pour finir, merci pour les commentaires, j’ai bien rigolé. Bande de petits canailloux.  😉