Déjà la fin

Et voilà, j’étais parti sur un bon rythme mais je me suis laissé encore emporté dans une boucle temporelle et on arrive bientôt à la fin mais vraiment la fin. Et oui, déjà. Je n’ai raconté à peine la moitié de ce que j’ai fait ici que je dois déjà partir. C’est triste. Vous croyez que je peux rester un peu plus longtemps pour vous raconter la suite ? Parce que si je vous raconte la fin de mon voyage depuis la France, ça aura moins d’impact, ça sera moins crédible. Je sais je peux rêver mais vous ne voulez pas envoyer une pétition pour que je reste ?

Je vais quand même essayer de continuer de vous raconter un peu la suite avant le départ.

Mercredi 18 septembre

Après avoir passé une journée de repos où j’en ai profité pour faire du lèche vitrine à Akihabara en restant des heures et des heures dans les petites boutiques d’otaku (musique, figurine, anime, manga, miniature…) à regarder tout ça comme d’habitude comme si j’étais dans un musée, je retrouve aujourd’hui les Juice=Juice. Et oui, encore elles.

IMG_4129

Cette fois-ci, l’event est à Shibuya. Aaah Shibuya, le centre de Tokyo, le quartier le plus animé, le quartier qui bouge, le quartier de la mode, le quartier où il faut être si on veut exister. Et bien, les Juice=Juice existent. Les plus experts d’entre vous ont déjà remarqué que ma première photo du Japon sur ce blog était prise à Shibuya et qu’il y avait une énorme affiche des Juice=Juice mais pas seulement.

IMG_4126

IMG_4125

 Pour la dernière photo, c’est pas l’écolière qui passe que j’ai voulu prendre mais au dessus, à droite du pilier, il y a un écran géant qui passe en boucle le clip du groupe. Envoyer vos plaintes au photographe si vous voulez.

La scène de cette event est en extérieur devant un magasin. C’est assez bizarre mais c’est finalement pas mal pour attirer les badauds. Il y a bien-sûr une partie réservé devant pour ceux qui ont acheté le single aujourd’hui.

IMG_4138

Toujours dynamique et souriante malgré le monde, elles étaient encore bien. C’est la dernière fois que je les voyais après une promo assez gigantesque. Et on peut le dire, ça paye! La première semaine, Elles atteignent la seconde place du classement Oricon (l’équivalent du top 50 au japon) et elles ont vendu plus de 40 000 singles.  Les ventes peuvent paraitre peu en absolu mais pour un petit groupe qui sort sont premier single major c’est pas mal.

La suite malheureusement à mon retour. J’espère que GTA V ne va pas cannibaliser tout mon temps pour vous conter très vite mes exploits mais j’ai des doutes.

 

Ouf, une semaine de passée

Et voilà, une semaine de passée. Je peux vous le dire franchement, elle était longue. Le temps passe si lentement que je meurs d’ennuis.

Cette semaine passée était en résumé sur le thème retrouvaille avec Tokyo car pour le moment je reste à quai. Je n’ai pas encore activé mon JR pass qui devrait être effectif cette semaine. En attendant, j’ai retrouvé les principaux quartiers de la ville (Shinjuku, Shibuya, Akihabara et Ueno) avec des changements parfois par rapport à l’année dernière. Certains magasins ont fermé ou des travaux sont en cours. J’ai commencé par faire quelques achats de cds et autres. Le smartphone tactile commence vraiment à prendre la place du keitai, surtout chez les jeunes. Les vieux préfèrent avoir les deux. Les coques pour Iphone et téléphones Android sont légion et même certains à des prix qui se rapprochent du prix de téléphone. Il y a également des accessoires diverses et variés des supports en passant par le clavier pour smartphone.

74565931

Admirer aussi la télé 70 pouces (178 cm).

74565956

J’ai retrouvé également la nourriture. Le ramen bien-sûr mais aussi le kare, le soba, le gyoza… C’est fou comme ça me manquait pas. Je regrette déjà notre bon vieux camembert et le cassoulet. Il reste encore un mois à attendre, c’est long de prendre son mal en patience.

Comme vous avez vu précédemment, on a une cuisine et tous les ustensiles qui me donne envie de faire des essais culinaires et de comparer avec ceux des restaurants. Je suis sûr que je suis meilleur et de loin. D’ailleurs, j’ai une copine qui m’a donné une recette originale du Tako rice que je compte bien essayé. Il me manque simplement à bien choisir le poulpe.

La fin de cette semaine était marqué également par la floraison des cerisiers. C’est d’une mocheté sans nom. J’ai juste pris quelques photos, histoire de.

Le premier parc ou je suis allé est un cimetière. Je sais c’est original de pic-niquer dans les cimetières. Quand je vous dis qu’ils sont bizarres. Les bâches que vous voyez par terre sont des endroits réservés pour le week-end.

74565302 74565270 74565250 74565234 74565115

Ensuite dans le parc de Ueno avec beaucoup plus de monde.

74565470 74565457 74565412 74565346 74565324

Avec quelques compatriotes qui sont là pour me soutenir et tenir le coup moralement, on a fait une nuit karaoke (de 23h à 5h du matin) avec un beau massacre en règle de la langue japonaise. Elle mérite au moins ça avec ce qu’elle nous fait subir.

Les vainqueurs du jour.

74566075

J’espère que vous voyez la détresse qu’il y a dans nos yeux. D’ailleurs, si vous voulez envoyer des dons pour nous aider à tenir. N’hésitez pas.

Sinon, Il y avait encore 4 concerts ce week-end.

Voilà, une journée de repos et ça repart. J’espère juste que cette semaine va être un peu plus intéressante, enfin… Ça devrait pas être dur!

Bon vent!

Je suis de retour /o

Oui, je suis bien de retour et bien rentré. Désolé pour ce message un peu en retard, on va dire que j’étais bien occupé.

Je reviens un petit peu sur ma dernière semaine touristique.

Malheureusement, je n’ai pas été bien gâté au niveau météo. Pourtant tout à bien commencé, en début de semaine j’ai eu droit à un beau soleil et des températures estivales. Le thermomètre est monté jusqu’à 25°C mais ça n’a pas duré longtemps. Le reste de la semaine, j’ai eu le droit à de la pluie et encore de la pluie. Le thermomètre a chuté, il a fait 10-15°c. J’ai attrapé un gros rhume depuis 2 semaines et à cause de ça ne s’est pas arrangé.

Ça ne m’a pas empêché de bouger. En commençant par Asakusa, là où j’avais mon auberge de jeunesse. Je suis allé voir la Tokyo Sky Tree. Elle a atteint sa taille finale de 634m. Oui, oui vous ne rêvez pas. Malgré, les tremblements de terre, les tsunamis et autres catastrophes. Ça n’empêche pas le Japon d’aller toujours plus haut. Elle devrait ouvrir l’année prochaine au public. L’année dernière, j’avais vu seulement le début des travaux et on ne voyait que la base.

Comme vous l’imaginez, maintenant elle est impressionnante. En me plaçant à coté, j’essayais de comparer avec la tour Eiffel. Ce que je peux dire c’est que pour la tour Eiffel, il faut lever la tête en forçant pour voir le bout. Là, il faut mettre la tête complètement en arrière et encore, j’avais du mal. Il y aura sûrement un magasin pour soigner le torticolis qui va s’ouvrir dans le coin. ^^

On la voit ici à coté de l’auberge de jeunesse à deux kilomètres.

64747491

Sur cette photo, le building à coté doit être aussi grand que la Part-Dieu et pourtant, il parait si petit à coté.

64749214

Ensuite, je suis allé au musée Edo. Un musée qui retrace l’histoire de la ville de Tokyo (Edo est l’ancien nom de Tokyo). J’étais guidé par une personne âgé qui me donnait des explications en Français. Il y avait des guides, des personnes âgés qui parlaient français, allemand et anglais qui s’occupent pendant leur retraite pour expliquer aux étrangers l’histoire de cette ville, tout ça gracieusement. Vraiment une mine d’or ce musée. A voir absolument.

La reconstitution à taille réelle du premier théâtre de kabuki

64747862 64747740

Avec des objets plus modernes de l’époque:

64748034 64747954

Comme l’année dernière, j’ai visité beaucoup de quartiers en marchant. Je vais me focaliser sur Harajuku et son quartier atypique.

Il y a une architecture que je dirais originale:

64748302 64748242 64748214

Et ces magasins où on retrouve la mode la plus tendance:

64748412 64748394 64748379

Ensuite, j’ai été faire un tour du coté d’Odaiba. Une île artificielle non loin de Tokyo qui permet d’admirer la bay. Elle est accessible par un tramway suspendu.

L’attraction est une réplique de la statue de la liberté offert par la France qui fait la même taille que celle qu’on retrouve sur Paris.

64748711 64748690 64748672

Puis, je suis allé également dans l’un des jardins impériaux au centre de Tokyo. C’est un îlot au milieu du paysage urbain:

64748809 64748784

Un dernier passage à Shibuya où à la fameuse tour 109, il y avait un petit goût de France.

64749044

Je vous laisse, je posterai un dernier message quand j’aurai récupéré et digéré tout ça.

Les mariés en concert

Voilà un titre qui résume bien mes derniers jours.

Tout commence vendredi dernier où j’ai rendez vous avec deux compatriotes eva01 (son surnom vient de ) et son frère Romain. On a passé cette journée ensemble direction le paradis. ^^
Le lieu de rendez vous était à Ueno pour aller regarder le prix des billets dans une boutique de revente de ticket de concert mais il n’y a pas grand chose et il y en a une bien plus intéressante à Harujuku. Après avoir pris un katsudon en route, on va direction Shibuya et le H!P Shop (pour ceux qui ne voient pas de quoi je parle, une bonne description par ici). Là, le mal m’envahie, j’ai pris quelques photos. Non mais juste quelques photos. histoire de…

Ensuite la boutique de billets. Et là, c’est le drame. 50 000 yens n’ont pas résisté. 5 concerts de prévu et encore, il y en a d’autres que je veux faire. On verra ça la semaine prochaine. j’avais été voir Buono en concert et j’avais adoré, donc autant passer à la vitesse supérieure.

64030729

Après ça, on marche jusqu’à Harujuku en passant par le parc Yoyogi et son temple, il est toujours aussi sympa ce parc.

Ensuite, direction Akihabara, Après avoir racheté quelques photos (oui, je sais c’est mal…), Romain visité quelques tunnels sombres (lui, il craint :p), on fait quelques boutiques de figurines. J’ai pensé à quelqu’un en voyant des figurines de Saint Seiya. 😉
Au final, il y a tellement de choses que je veux ramener…

Donc voilà, une belle journée d’acheteur compulsif qui va me donner le sourire pour la suite.

Le lendemain (c’est à dire hier pour ceux qui n’ont pas suivi) direction Toyama pour le mariage de robert et Taeko. Je me lève à 6h30 du matin pour 3h30 de train. C’est pas à coté et surtout la ville n’est pas accessible en Shinkansen et il y a une grosse partie en limited express, c’est à dire en train locale qui s’arrête toutes les 15mn en moyenne. J’ai fait une grosse sieste, j’ai encore du mal avec le décalage.

Puis, direction le Ana Crown Palace, l’hotel où à lieu le repas et où sont logés les futurs mariés. Comme le nom l’indique, c’est un hôtel de haut standing : 19 étage avec vu donnant sur un parc et le château de la ville, des dorures et de la moquettes partout et énormément d’employés aux petits soins dans tous les recoins de l’hôtel. Il y avait du monde dans cet hôtel et pourtant je me demandais s’il n’y avait pas plus d’employés que de client.

J’arrive donc à cet hôtel et en demandant à la réception le lieu de rendez vous pour le mariage, il me conduise directement à la salle d’attente des mariés qui sortaient de l’habillage. Ils sont habillés en habit traditionnel, elle en kimono blanc crème très classe. Elle a du mal à bouger car elle doit soulever le bas du kimono pour ne pas qu’il traîne par terre en sachant que le kimono a 3 doublures, qu’il pèse lourd et qu’elle est bien sûr en zori (sandales japonaises) avec des talons. Heureusement, elle a une assistante qu’il aide à plier le kimono pour se déplacer. Lui, est en kimono noir traditionnel avec un éventail. Ils sont très beaux.

64031108

Au bout de quelques heures d’attente, je rejoins les autres invités (je me demande où ils étaient d’ailleurs…) et on part tous ensemble en bus affrété pour l’occasion direction le temple pour la célébration du mariage.
Ça commence par une réunion dans une salle à coté du temple où on nous explique comment va se passer la cérémonie. Bien-sûr avec ma ceinture noire 5ème dan de chinois, j’ai tout compris! Enfin comme disait Robert, tu suis les autres et ça ira, tu te lèves quand les gens se lèvent, tu prends des photos quand tu vois des gens en prendre et surtout à la fin, tu ne bois pas le sake cul sec quand on te le sert, tu attends, on le boit ensemble! tsss, comme si j’étais comme ça…
Pendant ces explications, La sœur de la mariée nous prend avec un polaroïd puis on peut dessiner dessus et laisser un petit mots pour les mariés.

64031274

Ensuite, direction le temple où le prêtre et les mariés sont en tête de cortège et nous on suit derrière. Il pleuvait des cordes. Mariage pluvieux, mariage heureux…

64031342

Il y a un tambour japonais et des flûtes de bambou qui accompagne la cérémonie. La cérémonie dure environ 1h avec des moments de prière et les vœux des mariés. Robert bien sûr est dans l’obligation de le faire en Japonais, il avait du mal avec son papier. ^^ Il y a l’échange des bagues et enfin le sake que les mariés boivent ensemble ensuite ils nous servent une goutte dans une coupole qu’on doit boire tous ensemble. Une belle cérémonie shintoïste qu’un invité me disait qu’il n’en avait jamais vu d’aussi traditionnel. C’était un désir de la mariée pour faire honneur à sa famille avant de partir pour d’autres cieux.

64031435

Suite à ça, on retourne par l’hôtel pour le verre de l’amitié et le repas. Le repas est ponctué des discours des mariés, des parents et des amis proches. L’organisation était top. Ils avaient prévu un projecteur avec la traduction des discours en anglais et en japonais. Dans la tradition, les mariés et les parents font le tour des tables pour servir à boire (sake et bière) et échanger quelques mots avec les invités. Le repas était un vrai festin. Un mélange de plats japonais : sashimi, sushi et maki en alternance avec des plats plus occidentaux comme une poêlée de poissons locaux et filet de bœuf nappé de sauce inconnu par mes papilles mais succulents et qui se marient parfaitement comme les mariés finalement.

64031636 64031627 64031621

Ils ont été d’ailleurs été très malins. Ils m’ont mis à coté d’une collègue de Taeko qui a passé un an en France à Lyon et qui habite Tokyo actuellement. Elle parle bien français et en discutant 5 minutes, je n’ai bien-sûr pas pu m’empêché de lui demander son email et de lui proposer de se revoir à mon retour sur Tokyo après la golden week.

Petite photo souvenir avec un ancien collègue de boulot de Robert et sa copine.

64031771

Pendant la soirée, ils ont changés pour des tenues de mariage occidentales. (Je me suis dit voilà pourquoi Robert me parlait de mariage mixte…).

64032667

Après le repas, on s’est retrouvé au dernier étage de l’hôtel pour boire un dernier verre et les plus résistants ont fini au karaoké.

Aujourd’hui, c’était repos de la tête et visite de la ville tranquillement.

64031956

En passant à coté du stade de baseball de la ville, il y avait un match. Je me suis arrêté pour regarder. Il y avait les supporters et un orchestre qui mettaient l’ambiance. Je me suis posé pour voir ça.

64032241 64032215

 Mais au bout d’un moment, j’ai fait une petite sieste devant. Le baseball c’est toujours aussi soporifique…

Hop, je repars demain pour de nouvelles aventures…

Le départ…

Bon, voilà, un rapide message avant de quitter le japon avec une petite tristesse au cœur.

J’ai fait mes derniers achats et j’ai refait exactement les mêmes lieux que j’ai fait quand je suis arrivé ici : j’ai fait une dernière soirée hier soir à Shibuya dans un izakaya et aujourd’hui je me suis baladé dans le même parc Yoyogi vers Harajuku avec Robert.

Ce soir, j’ai rencontré quelques français qui ont comme moi un goût particulier pour les idoles. On a partagé nos expériences ici à Tokyo et nos impressions des concerts.

Maintenant, c’est le grand retour en France qui m’attends. Je pars à 8h30 (heure japonaise) pour arriver à 18h30 (heure Française) avec une petite escale à Pékin.

Il me reste encore des messages à poster sur le japon puis le bilan financier nippon et enfin le bilan global de ces 8 mois d’exil.

Pour le petit jeu, je félicite les 2408 participants. J’ai eu un mal fou à corriger, merci à vous. C’est la petite Zoélie la gagnante, 2 ans et demie en trouvant toutes les bonnes réponses (comme quoi ce jeu était facile) et qui gagne un magnifique tee shirt.

Voici les réponses (cliquez sur le lien pour voir la photo):

1/ une personne lire un manga : Asakusa – 24
2/ un écolier : Yokohama – 10
3/ un chef de gare : Yatsushiro – 2
4/ un photomaton : En fait, il y avait deux photomatons : Aomori – 2 et Sendai – 6
5/ un chat sur un distributeur : Osaka – 4
6/ un distributeur sous un torii (portail d’entrée d’un sanctuaire) : Nagasaki – 13
7/ un contractuel en train de mettre une contravention : Nagasaki – 14
8/ des étudiantes en uniforme : Kyoto – 6
9/ des affiches de cinéma érotiques  : Asakusa – 27  (il y avait aussi Hakone 9 mais c’est une erreur de ma part dans mon tri des photos, je l’ai compté bon également)

10/ J’apparais sur 5 photos différentes oui mais lesquelles :
Asakusa – 26
Sakurajima – 4
Sakurajima – 5
Sakurajima – 6
Sakurajima – 7
Il y a aussi Hakone – 8 mais celle là, je pensais que personne allait la trouver (bravo Zoélie)

A bientôt!

東京

Il me reste maintenant qu’une semaine avant la fin. snif…snif…

De temps en temps, je commence vraiment à penser à mon retour et là, j’ai peur. Je suis content de rentrer pour retrouver la famille et les amis mais je sais pas, ça me semble étrange, peut-être la peur de retrouver un train train quotidien que je ne connais plus depuis maintenant 8 mois. Je sens que tout ce que j’ai vu, va me manquer bien-vite.

Allons, pensons plutôt à mes activités que j’ai fait ici. Depuis mon dernier message, je vous avais parlé de mes problèmes de logement. Finalement, je suis resté dans la même auberge de jeunesse. Il y a eu quelques annulations qui m’ont permis de rester jusqu’à maintenant. Un souci de moins.

A part ça, j’ai fait beaucoup de shopping dans un peu près tous les domaines. Je suis retourné à Akihabara (秋葉) retrouvé un univers que j’affectionne. Je suis retourné à Ikebukuro (池袋) et à Shibuya (渋谷). J’ai visité aussi le musée national de Tokyo.

Le week-end dernier, j’ai profité d’Hanami (花見)  où j’ai fait deux picnics à Ueno Park et  Kasai Rinkai Park. Malheureusement, celui de dimanche a été écourté par la pluie. J’ai encore rencontré beaucoup de japonais(es).

51680374 51680326

Demain, je pars pour deux jours pour aller faire un tour du coté du Mont Fuji et enfin revenir à Tokyo, pour faire mes derniers achats, refaire quelques bons restaurants et revoir les gens que j’ai rencontré ici avant de revenir dans notre bonne vieille France.

Voilà un message sans vraiment de choses croustillantes à se mettre sous la dent.

@+

ようこそ !

Me voilà, maintenant, au japon frais comme un gardon.

Je suis arrivé il y a deux jours à Tokyo. Le voyage en avion de Vancouver à Tokyo a duré 10 heures. J’ai pris mon billet avec la compagnie Japan Airlines. Pour répondre à la question de Johan, j’ai bien pris mon billet retour, j’ai vu sur le site de l’ambassade qu’ils pouvaient te refuser l’entrée sur le territoire, donc j’ai pas pris de risque.
En plus, Il m’a été exigé par la compagnie à l’aéroport de Vancouver. Pour information, je quitte le japon exactement, le 14 avril. Le voyage s’est bien passé, j’ai bien mangé, on avait des écrans personnels avec de la J-Musique, des films et des jeux. J’ai regardé le documentaire sur Michael Jackson, un documentaire sur les moments clés sur l’histoire japonaise et j’ai fait un petit Snake. J’ai essayé aussi de dormir un peu pour ne pas subir le décalage horaire.

49869140 49869130

En arrivant, j’ai eu la chance que Robert (un ami néo-zélandais que j’ai rencontré en Angleterre, il y a maintenant 3 ans) m’attendait à l’aéroport. C’était pas prévu au départ mais il a pu s’arranger à la dernière minute pour venir deux jours de Naeba (village de montagne à 1h30 au nord de Tokyo) pour voir sa copine et moi-même par la même occasion. Je pouvais faire sans son aide mais c’est plutôt rassurant d’avoir une personne pour vous aider. Au départ, je pensais qu’il allait me faciliter la tâche pour le transport et trouvé l’auberge de jeunesse mais au final, on a eu bien du mal pour se repérer. A l’aéroport une gentille hôtesse est là pour vous expliquer dans un anglais parfait les moyens pour vous rendre au centre de Tokyo. Ça c’était pas trop dur. Trouver l’auberge de jeunesse, c’était une autre histoire.
En discutant avec Robert, il réexplique comment fonctionne les adresses au Japon (pour les curieux, consulter ça). Il me rappelle que sans parler japonais, Il sera difficile de communiquer mais ça j’avais bien compris et ça fait déjà un moment que j’essaye de m’y mettre. D’ailleurs, il me pose la question comment est ton japonais, je lui réponds comme mon anglais quand je suis arrivé en Angleterre. Il est mort de rire car il se rappelle que quand je suis arrivé là-bas, je ne disais pas un mot et j’ai passé les trois premiers jours à dire « yes » à tout, sans rien comprendre. Je le préviens que je vais essayer de faire mieux cette fois-ci. Enfin, c’est pas sûr…
Arrivant dans le quartier Roppongi (六本木), on cherche le quartier, puis l’immeuble. En tournant un peu, on arrive enfin à trouver l’immeuble. En rentrant, pas de réception et en montant les étages, rien du tout, personne. On va à la cabine téléphonique, la plus proche et j’essaye d’appeler le numéro que j’ai sur la réservation 10 minutes plus tard le temps de comprendre comment fonctionne le téléphone, personne ne répond. On retourne devant l’immeuble, Robert demande à un gars de passage et nous montre une porte un peu caché sans inscription. En toquant, un petit vieux nous accueille et nous propose de nous asseoir sur un petit canapé. Il prend ma réservation, commence à noter sur un petit carnet puis sort sa calculatrice et refait les calculs, me demande de confirmer la durée et la date de départ. Il me donne un petit reçu et un petit jeune me montre ma chambre. Oui, tout est petit ici.

Je ne m’attendais pas du tout à ça. En fait, j’ai une chambre personnel avec télé, climatisation et routeur Internet.

49869171

Moi, qui m’attendait à une auberge de jeunesse avec une chambre de 4 lits. Je suis un peu étonné ça reste que je serai beaucoup plus à l’aise. Il y aussi les toilettes, la douche 100円(0,80€)pour 10mn et une cuisine que je partage avec 5 ou 6 appartements. Je vais rester une semaine pour 25300円 (204€).

Suite à ça, on est allé rejoindre sa copine et un ami à un restaurant pour manger différents plats malheureusement, j’ai pas réussi à tout retenir mais ça viendra. ^^
C’était excellent, On était dans une petite pièce et les commandes se font sur un écran tactile. J’ai même pas pensé à prendre des photos, j’étais bien fatigué. Les 9 heures de décalage horaire en moins était là et bien là.

Hier, après, je suis allé rejoindre Robert à Shibuya (渋谷) pour me faire une petite visite puis on a traversé un sanctuaire pour arriver à Harajuku (原宿).

4986927149869328

On a mangé une omelette (je sais plus le nom, il faut vraiment que je note, j’ai du mal à retenir les noms).

49869292

la plaque est sur la table et chacun grille son omelette, c’est excellent. 🙂

Je suis allé le raccompagner à son bus puis je suis allé à la Tokyo Tower. Je ne suis pas monté en haut, j’y retournerai en fin d’après-midi pour voir le couché de soleil. Comme il est pas très loin de mon appartement, j’aurais l’occasion d’y retourner.

49869311

Mes impressions sur ces premières journées sont dépaysant, impressionné et content d’être là. Je suis pour l’instant assez frustré de ne rien comprendre mais je me dit que ça viendra petit à petit. Il faut laisser du temps au temps.Le premier choc est la modernité face aux vieilles et très vieilles habitudes. La modernité par les écrans tactiles dans les restaurants ou les portes de taxi qui s’ouvrent automatiquement face à beaucoup de gens qui écrivent consciencieusement dans des carnets ou les plans manuscrits dans les postes de polices ou encore que la majorité des magasins ne fonctionnent que par liquide et la carte de crédit n’est pas accepté. C’est le japon: modernité VS tradition

Je vous laisse, j’ai prévu de visiter mon quartier, aujourd’hui.

@ bientôt!